La perte de l’audition est-elle inéluctable avec l’âge ?

/ / Blog

Nous nous demandons souvent si la perte d’audition est liée à l’âge et quels sont les différents liens entre la vieillesse et l’ouïe.

Il faut savoir que l’une des causes principales de la perte auditive est liée à l’âge. Entre autres, les cellules ciliées qui sont situées dans l’oreille interne vont s’user avec le temps et finiront par se briser. Elles ne pourront plus transmettre de son et vous entendrez alors moins bien. Vous serez peut-être surpris de savoir que les facultés auditives peuvent diminuer dès l’âge 18 ans. Mais l’audition se perd le plus souvent lorsque vous devenez quadragénaires. La perte de votre audition va se faire de manière insidieuse : on ne la détecte pas immédiatement. On va percevoir les bruits, et les sons de manière brouillés et moins fort.

À partir de 65 ans environ, l’Homme perd un décibel d’audition chaque année, en moyenne. C’est un phénomène que les professionnels désignent sous le nom de presbyacousie.

Oui, la perte auditive se fait ressentir à partir d’un certain âge :

La perte auditive est donc liée à l’âge, et souvent appelée la presbyacousie, qui va toucher en général 40% personnes âgées entre 60 et 70 ans. Un personnes sur deux reconnaissent avoir une déficience auditives légères, moyenne ou grave à l’âge de 80 ans selon la DRESS (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques).

D’après de nombreuses études, la perte d’audition liée à l’âge peut être héréditaire. Il est bien connu que les facteurs environnementaux peuvent causer cet état. L’exposition répété à des bruits forts est prouvée comme ayant un impact sur la perte d’audition liée à la presbyacousie. A savoir que les fumeurs sont aussi plus susceptibles de développer des problèmes d’auditions, alors que les personnes entretenant une bonne santé verront ces problèmes venir plus tard.

De plus, les hommes sont touchés beaucoup plus rapidement que les femmes. Entre 60 et 70 ans, ils perdent 1 décibel par an, puis 2 décibels par ans après 75 ans. Les femmes connaissent la perte de décibel mais des années plus tard. A savoir qu’en France, le 2/3 des personnes âgées de 65 ans et plus ont des grandes difficultés de compréhension de la parole dans le bruit. On parle du premier signe de mal audition

Les symptômes les plus fréquents chez les séniors vont être la difficulté à entendre des sons aigues. Par exemple les voix de femmes, ou d’enfants, mais encore les consonnes parlées comme s, t, k, p, b, f. Un autre symptôme aussi fréquent lié à l’âge peut être la difficulté à entendre pendant des fêtes, des rassemblements sociaux, réunions, ou même au restaurant.  

Cela reste des donnés moyennes, et chaque personne est différente. La santé de son audition dépend de l’environnement et du bagage génétique de la personne.

Mais la presbyacousie, c’est quoi ?  

Chez les personnes âgées, la presbyacousie est liée à l’âge. C’est entre autres le vieillissement de l’oreille comme la presbytie pour la vue. Un phénomène naturel et très répandu, qui va être due à la dégradation croissante de l’organe de Corti. L’organe de Corti est un organe qui se situe dans l’oreille interne ou cochlée. La cochlée va jouer un rôle indispensable. Cette partie de l’oreille a la faculté de transformer le liquide produit par les osselets de l’oreille moyenne en message nerveux. Quand la presbyacousie commence à se manifester, il s’agit des cellules sensorielles qui montrent des signes évidents de fatigue. De légère à sévère, de genre de surdité va varier d’une personne à l’autre, mais s’aggrave toujours avec le temps. Au moindre doute, il est important de consulter un ORL de manière régulière, ce qui permettra de moins souffrir en utilisant des prothèses auditives. Aujourd’hui grâce à nos appareils chez Azur Audition, de plus en plus petit et discrets, cela va donner aux séniors la possibilité d’entendre mieux

Que faire pour limiter les risques ?

Chez les personnes âgées, l’audition est un sujet tabou, car il fait surtout référence au vieillissement. Lorsqu’une personne âgée va être affectée par la presbyacousie, comprendre une conversation va leur demander plus d’efforts. Va également survenir les quiproquos ou incompréhensions, car la personne peut mal entendre, et n’osera peut être pas demander à la personne en face de répéter. Les obstacles qui sont donc liés à la presbyacousie peuvent briser le lien social et mener à l’isolement.

Dès le plus jeune âge et tout au long de la vie, il est recommandé de prendre le plus grand soin de ses oreilles afin de les préserver. Cela passe bien entendu par une bonne hygiène, mais également par une limitation de l’exposition au bruit. Les écouteurs sont à utiliser avec précaution et en limitant le volume sonore. Afin de se préserver des bruits (qu’ils soient liés à une activité professionnelle ou bien à du bricolage par exemple), les personnes exposées peuvent porter un casque anti bruit.

À partir d’un certain âge ou bien si on a quelque doute que ce soit sur son audition, il est bon de consulter un ORL de manière régulière. Une visite annuelle permettra un dépistage précoce et ainsi aidera la personne âgée atteinte de presbyacousie de souffrir le moins possible de ce handicap en utilisant une prothèse auditive. Aujourd’hui les appareillages sont de plus en plus petits et discrets ce qui donne la possibilité aux seniors qui entendent mal et qui auraient ce sentiment de honte que nous évoquions plus haut, de s’équiper tout de même d’une prothèse. L’appareil auditif est une véritable porte ouverte vers le monde extérieur afin de contrer la perte auditive liée à l’âge.

Enfin, l’entourage joue un rôle déterminant dans l’accompagnement de leur proche. Il est essentiel de ne pas couper les ponts avec son aîné avec qui la communication peut être difficile, car c’est précisément en entretenant les relations familiales et amicales que la personne âgée malentendante va pouvoir garder confiance en elle et ne pas souffrir d’isolement.

Même si très rare sont les remèdes pour lutter contre la presbyacousie, certaines choses peuvent être faites pour vous aider à garder votre vie normale. Grâce à des appareils auditifs numérique moderne, la vie des séniors peut être soulagées. Et dans le cas de perte auditives très profonde, les implants peuvent être la solution. Même si ces appareils ne rétabliront pas l’audition normale de nos jeunes années, ils permettront à renforcer notre capacité à entendre en renforçant notre audition restante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.